INDICE GLYCEMIQUE ALIMENTATION HEALTHY

INDICE GLYCEMIQUE POUR UNE ALIMENTATION HEALTHY

 

  1. Qu’est ce que l’indice glycémique – IG – 

D’une façon grossière, l’indice glycémique est le pouvoir sucrant des aliments.

D’une façon plus explicite, l’indice glycémique permet de comparer des aliments en fonction de leur capacité à élever le taux de sucre dans le sang. C’est la glycémie.

Plus l’IG d’un aliment est élevé plus il engendre une hyperglycémie qui correspond à l’augmentation du taux de sucre dans le sang. C’est une mesure permettant de définir l’influence du sucre provenant des aliments sur la glycémie et l’élément de référence 100% est le glucose. Donc plus le pourcentage de l’IG d’un aliment est élevé plus l’absorption du sucre est rapide et plus la glycémie s’élève et plus on stocke.

  1. Pourquoi privilégier les aliments à IG bas ?

Comme nous l’avons vu l’ingestion d’un aliment provoque une montée du sucre dans le sang, c’est l’insuline.

L’insuline est une hormone sécrétée par le pancréas. Elle permet au glucose (sucre) d’entrer dans les cellules du corps. Celles-ci utiliseront le glucose comme énergie ou le mettront en réserve pour une utilisation future.

Chez les personnes non diabétiques, l’insuline est sécrétée de façon continue. L’organisme produit la quantité nécessaire d’insuline en fonction de ses besoins et des aliments consommés.

Par exemple, après un repas, le pancréas sécrète une quantité supplémentaire d’insuline, ce qui permet au glucose sanguin de rester dans les limites normales.

Donc plus un aliment a un IG élevé, plus il fait monter la glycémie et plus de l’insuline sera libérée.

La consommation d’aliments qui ont un indice glycémique élevé peut conduire à une perte de sensibilité de l’insuline des cellules de l’organisme. Cette résistance à l’insuline lui fait perdre en efficacité et se traduit par un trop plein de sucre dans le sang. A terme, cette résistance à l’insuline peut provoquer l’obésité, l’hypertension et le diabète de type2, d’où l’intérêt de manger équilibré et de privilégier les aliments à IG bas.

 

  1. Facteurs qui peuvent influencer l’IG des aliments

Rien n’est jamais simple dans l’alimentation donc malheureusement l’IG d’un aliment peut être modifié selon d’autres critères :

 

  • La cuisson car en dissociant les molécules d’amidon elle augmente l’effet hyperglycémiant alors que le refroidissement peut le diminuer. Faite cuire juste ce qu’il faut vos légumes et les pâtes c’est Al denté jamais plus.
  • Le mode de préparation car les aliments écrasés augmentent leur IG.

Les pommes de terre en robe de chambre c’est bien la purée il faut oublier.

Par contre en mélangeant les aliments avec des protéines, des graisses, des fibres diminue l’IG du riz ou des pâtes par exemple.

 

  1. Bénéfices sur la santé d’une alimentation à IG bas

D’abord un aliment à IG bas est à moins de 50%, un aliment à IG moyen est entre 51 et 69%

Ils conviennent aux personnes qui surveillent leur poids car les fringales entre les repas sont moins fréquentes puisqu’il y a moins d’hypoglycémies donc ces aliments apportent une sensation de satiété.

De plus, ces aliments sont adaptés aux diabétiques pour gérer leur glycémie mais attention comme toujours, chaque être humain est différent et réagit de manière différente, aux différents aliments qu’il ingère.

J’espère que vous trouverez le chemin pour acquérir votre équilibre et la sérénité.

Co

Je me suis appuyée sur le livre du Dr Bertrand GUERINEAU pour écrire cet article.

One Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.