LA PATATE DOUCE OUI

POURQUOI ON DIT OUI A LA PATATE DOUCE 

Tout d’abord commençons par son origine. La patate douce est une plante vivace qui pousse dans les régions tropicales et subtropicales telles que l’Amérique Centrale, le Pérou ou les Philippines. Elle est cultivée pour ses tubercules comestibles.

Selon les variétés, elle peut être blanche, jaune, orange ou pourpre.

Conservation :

Pour sa conservation, il vaut mieux la laisser sans lumière et au frais comme au réfrigérateur, par contre sans présence d’humidité. Bien conservé vous pourrez la garder sept à dix jours.

La Différence entre la patate douce et la pomme de terre

La patate douce ressemble à la pomme de terre et ce sont toutes les deux des tubercules pourtant elles ont une composition différente. La patate douce contient 50% de fibres en plus et chose que j’adore c’est un aliment IG bas. De plus, elle contient beaucoup d’anti-oxydants, contrairement à la pomme de terre. Donc patate douce gagnante.

Carte d’identité :

  • Riche en fibres
  • Faible index glycémique
  • Riche en vitamine A, B6, B9 et C
  • Riche en cuivre et en manganèse
  • Améliore les fonctions du foie.

Belle carte d’identité

 

Ses bienfaits : 

Je vous fais seulement un petit résumé car je vous ai déjà parlé des bienfaits de la patate douce dans un précédent article.

  • Puissant antioxydant grâce à la quantité de bêta-carotène
  • Elle contient beaucoup de fibre donc elle aide à la digestion et à réguler le transi intestinal
  • Améliore le système immunitaire et cardiovasculaire grâce aux vitamines C et E
  • Contient du manganèse essentiel au métabolisme
  • Protège le coeur grâce à la vitamine B6 et au potassium
  • Favorise la fabrication de l’hémoglobine avec le fer
  • Elle joue aussi un rôle de protecteur hépatique, d’antidiabétique et agit positivement sur le système immunitaire.

Elle a tout bon notre patate, il ne faut donc pas sans priver surtout que cerise sur la gâteau, elle est douce et elle réchauffe nos papilles pendant l’hiver.

Cuisson, Dégustation :

Consommez la patate douce toujours cuite. Par contre, pour les fainéants c’est super car vous n’êtes pas obligé de la peler car sa peau est très fine. Il faut alors bien la brosser avant de la cuisiner.

Pour la cuisson compter 15 minutes dans l’eau mais 1 heure à four moyen (thermostat 5/6) après l’avoir légèrement incisée pour éviter qu’elle éclate.

Bon et bien moi ça ma donné faim donc rendez-vous dans mes recettes healthy et essayez la patate douce comme des lasagnes  http://assiettebasketandco.com/2017/01/patates-douces-comme-des-lasagnes/  sinon attendez mon prochain post.

Prenez soin de vous &Co

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.